Accéder au contenu principal

Violette Watine empowhers


Qui es-tu ?
Violette Watine, directrice du développement du Slip Français. Entrepreneuse du web, je m’attache à changer le monde à mon échelle depuis plus de 12 ans, pour un monde plus durable & une entreprise plus éthique.

D’où viens-tu et où en es-tu actuellement?
Un parcours classique de marketing international dans les grands groupes. 

Une prise de conscience écolo. L’envie de changer le monde à mon échelle. La création et le développement de Mademoiselle bio (enseigne de distribution multi-canal de produits de beauté et bien-être bio). Suite à la revente de l’enseigne, du business développement toujours pour des boites qui ont vocation à construire un monde meilleur.

Comment te considères-tu en 3 mots?
Engagée, exigeante, passionnée.

Quel serait un jour “normal” dans ta vie?Un joyeux équilibre entre ma famille & mes équipes. Grosso modo, je petit déjeune avec mes garçons & file au bureau à 8h. Ensuite, tout s’enchaine avec peu de respiration (réunions, rendez-vous extérieurs, temps de réflexion stratégique…). Puis je file à la maison pour diner avec mes garçons & ménager un temps de qualité tous les soirs.

Quelle expérience considèrerais-tu comme la plus impactante dans ta carrière aujourd’hui?
L’entrepreunariat est une aventure quotidienne. Donc, il est difficile de se focaliser une expérience particulière. Ce qui me vient spontanément est le conseil d’un ami entrepreneur engagé qui m’a dit lors d’un déjeuner « dans ce milieu, on n’a pas besoin de salarié. On a besoin d’entrepreneur. Lance ta boite si tu veux changer le monde». Ce soir là, j’ai décidé de me lancer.

Que ferais-tu différemment maintenant que tu es plus au fait des certaines choses que dans le passé?
J’ai développé Mademoiselle bio sur fonds propre. Je n’avais jamais levé de fonds auprès de fonds d’investissement (pas de logique d’investissement durable, peur de me « dénaturer »…). Cela m’a demandé beaucoup d’efforts & de sacrifices. Pour développer son business, il faut du cash… même si le business marche bien. Maintenant, je chercherai des investisseurs cohérents avec mon projet, partageant les valeurs de l’entreprise. Surtout que maintenant, il existe de beaux fonds éthiques.

Quel conseil partagerais-tu avec les jeunes?
Croire en ses rêves. 
Chercher à donner le meilleur de soi & à se dépasser. 
Faire ce qu’on peut à son échelle pour changer le monde. 
Ne pas avoir peur de l’échec & garder confiance que le chemin sera riche d’apprentissages.

Comment priorises-tu les choses/tâches dans ta vie quotidienne?

C’est certainement le plus difficile quand tu es passionnée. Je jongle en permanence & repriorise en continu. La priorité absolue va à ma famille. C’est mon socle qui me permet d’avancer professionnellement.

Quelles sont tes facteurs clés de motivation?
Construire un monde meilleur où économie et développement durable font la paire. Innover & toujours se dépasser. Faire grandir le business & les équipes.

De manière générale, es-tu satisfait(e) de ta performance personnelle et/ou professionnelle aujourd’hui?
Je suis heureuse d’avoir aligné mes valeurs personnelles & mon métier. Etre en cohérence avec soi même est le plus précieux. Ensuite, je fonctionne en voyant toujours ce qu’il manque. Donc, globalement, j’ai du mal à être satisfaite. Mais, je travaille dessus !

D’après toi, quels sont les éléments clés pour finaliser des projets avec succès (d’un point de vue personnel et professionnel)
La confiance & la persévérance. Etre suffisamment confiant pour se lancer dans le projet (parfois c’est même de l’inconscience) et être persévérant pour l’aboutir.

Penses-tu avoir un équilibre de vie entre l’aspect personnel et l’aspect professionnel ?
Cet équilibre est toujours instable & chaque jour je m’efforce de le nourrir. Mais, c’est un challenge continu.

Comment gères-tu ton environnement personnel au vu de ton succès professionnel?
Très vite, j’ai compris que je devais déléguer à la maison tout ce pour quoi je n’ai pas de valeur ajoutée. Donc, je me suis bien entourée à la maison pour que mes semaines soient uniquement dédiées à mes proches & mon boulot.

Penses-tu que l’impact des femmes ait changé au cours des dernières années?

Il me semble que plus de femmes s’autorisent à rêver d’une carrière qui les épanouisse et plus d’hommes acceptent que leur femme ait un job très prenant. La balance se fait progressivement. Mais, il y a encore beaucoup de chemin.

D’après toi, quel est l’élément clé sur lequel les femmes devraient se concentrer actuellement?
Ëtre audacieuse, rêver sa vie, la construire & ne jamais se laisser décourager !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Anne-Flore Maman Larraufie empowhers

Qui es-tu ?
Je suis Anne-Flore Maman Larraufie. Je dirais que je suis une personne qui a à coeur de faire croître les choses et les gens. De faire grandir ce qui l’entoure et ceux qui l’entourent.
D’où viens-tu et où en es-tu actuellement ?

Je suis française et c’est important pour moi. Je viens de divers horizons que j’ai construits à travers ma vie académique et professionnelle. Ils ont tous une logique même si de prime abord on ne dirait pas ! (rires). J’ai des activités dans le monde entier, avec des interlocuteurs tous différents. Mon mari et ma famille sont en France, j’ai quatre maisons dans le monde... en fait, je dirais que ma maison principale est l’avion ! (rires). Il y a plusieurs volets dans ma vie professionnelle, le premier est le volet entrepreneurial : j’ai créé ma société Semio Consult quand j’étais en doctorat. Je n’avais pas spécialement de vocation d’entrepreneur mais j’ai eu un client, un jour, qui m’a demandé une facture et c’est comme ça que j’ai créé ma structure…

Véronique Salman empowhers

Qui es-tu ?
Je me définis à la fois comme le produit de mon passé et le champ de mes perspectives possibles. Je ne suis plus l’héritière de mes parents, c’est en cela que je me trouve Moi-même. Parfois, je me dis que je me suis « gravie »… comme une montagne. Compliqué au début, harassant souvent, rarement récompensé. Mais, en haut  – du moins de là où je suis arrivée actuellement - que la vue est belle ! Je dirais aussi que je suis psychanalyste, coach spécialisé dans les questions d’expressivité, médiatrainer, enseignante en Communication interpersonnelle. Je suis aussi fille, mère, épouse, femme. Je suis Lilloise après avoir été Parisienne, avec des grands-parents Azéri, Ukrainien et juifs d’Égypte. Hitler et Staline ont marqué mon récit familial. Je suis voyageuse, lectrice, cinéphile, créatrice à mes heures et photographe. J’ai été journaliste à RTL et à RMC, communicante, graphiste. Directrice, chef, responsable, jamais sans une mission qui ne m’apporte un certain accomplissement…

Cecile Dejoux empowhers

Qui es-tu?
Je me définirais comme une humaniste, qui veut « Faire » et « Réfléchir » avec les autres sur comment construire un monde positif et libre.

Professeur des universités au Cnam et Professeur affiliée à l’ESCP Europe, je suis enseignant-chercheur et conférencière en entreprise sur « Manager et former à l’ère du numérique ».
En 2015, j’ai co-fondé et dirige aujourd’hui une chaire d’entreprises, le Learning Lab Human Change, hébergée au sein de la Fondation du Cnam, qui accompagne les organisations dans la transformation numérique des RH et du management en mettant l’Humain au centre. Autrement, je dirige, au niveau national, la filière RH du Cnam.

Passionnée d’innovations pédagogiques, depuis 4 ans, je transforme chaque année, le MOOC « du manager au leader » (plus de 140 000 inscrits dans 48 pays) pour présenter les tendances managériales et les compétences stratégiques. Cette année, en plus des fondamentaux, nous avons lancé le thème de « Manager avec le Design Thinking » ou « …