Accéder au contenu principal

Siham Jibril empowhers


Qui es-tu?
Je m’appelle Siham Jibril, j’ai 26 ans et j’adore les bonnes histoires. J’ai créé le podcast GÉNÉRATION XX il y a 1 an pour raconter celles de femmes qui entreprennent. J’ai aussi créé le studio INDIECREW avec lequel je produis d’autres podcasts, des web-séries et des web-documentaires. Bref, j’adore les bonnes histoires.

D’où viens-tu et où en es-tu actuellement?

« D’où viens-tu » = géographiquement parlant ? J’ai grandi à Provins, en Seine-et-Marne, puis j’ai étudié à Paris, Lyon, Sydney, Shanghai et puis Paris à nouveau où je suis installée aujourd’hui.

Comment te considères-tu en 3 mots?
Enthousiaste, optimiste, spontanée

Quel serait un jour “normal” dans ta vie?
Pas de jour normal depuis que j’ai monté ma boîte, du coup prenons aujourd’hui par exemple : j’ai fini de monter un épisode de Génération XX tôt ce matin afin de pouvoir le mettre en ligne à 8h (last minute bonjour), j’ai filé au shooting photo du tee-shirt que je sors en collaboration avec la marque que j’adore, Patine (pour fêter les 1 an du podcast), puis je suis rentrée chez moi pour enregistrer un épisode de Génération XX avec une nouvelle invitée. Avant de filer à un dîner chez un éditeur ce soir, je vais prendre le temps de répondre à mes mails et avancer sur mes projets. Et entre temps je vais sûrement scroller sur Instagram :) 

Quelle expérience considères-tu comme la plus impactante dans ta carrière?
Lancer mon podcast : cela m’a permis de faire énormément de rencontres, de me confronter à la réalité du marché = comment monétiser ce que l’on produit, et me créer des opportunités que je n’imaginais pas avant (collaborations, production d’autres podcasts etc.)

Que ferais-tu différemment maintenant qu’il y a plusieurs années?
Honnêtement je ne ferais rien différemment, je ferais peut-être les choses un peu plus vite, en étant mieux organisée. Mais en même temps, je crois beaucoup au « timing », les choses arrivent à certains moments pour une bonne raison. Le podcast par exemple : il n’aurait sûrement pas eu le même succès si je l’avais lancé quelques mois plus tôt ou quelques mois plus tard.

Quel conseil partagerais-tu avec les jeunes?
Il faut se donner le moyen de faire ce que l’on a envie de faire. Tu as envie d’écrire un film ? Écris le. Tu ne sais pas écrire ? Prends des cours, lis des livres, regarde des tutoriels, demande à des gens dont c’est le métier. 
C’est un exemple qui s’applique à tout : pas d’excuses, il faut essayer, peu importe le résultat final, ce qui compte c’est le chemin parcouru !

Comment priorises-tu les choses/tâches dans ta vie quotidienne?
C’est une question que je me pose souvent … souvent je priorise en fonction des deadlines mais ça n’est pas forcément la meilleure chose à faire, je pense qu’il faudrait prioriser en fonction de l’impact qu’aura telle ou telle chose faite

Quels sont tes facteurs clés de motivation?
Ce qui me motive c’est de me dire que tout est possible si on s’en donne les moyens. Et s’en donner les moyens ça veut dire travailler, être curieux, aller à la rencontre des autres, innover, se mettre en action … Voilà, c’est ça qui me motive : le champ des possibles.

De manière générale, es-tu satisfait(e) de ta performance personnelle et/ou professionnelle aujourd’hui?
J’ai du mal avec le mot « performance », je ne sais pas vraiment comment on mesure la performance, tout ce que je sais c’est que je suis heureuse du chemin que je prends. Après c’est évident qu’il y a plein de paramètres à optimiser, comme la façon dont je m’organise, la gestion de mon temps etc. (si c’est ça que « performance » veut dire ? au sens d’efficacité ?)

D’après toi, quels sont les éléments clés pour finaliser des projets avec succès (d’un point de vue personnel et professionnel)?
La détermination : il faut vouloir aller au bout de son projet. 
La rigueur : il faut se donner les moyens d’aller au bout = se fixer des deadlines, des objectifs ! 
La curiosité : c’est en ayant l’esprit ouvert, l’oeil qui traine un peu partout qu’on cultive sa créativité et qu’on innove, ce qui est clé pour se démarquer et réussir ses projets !

Penses-tu avoir un équilibre de vie entre l’aspect personnel et l’aspect professionnel ?
Je pense qu’il n’y a pas « UN » équilibre, je réajuste tout le temps, je jauge en fonction des moments, parfois j’ai envie de me mettre à fond dans mon travail et parfois j’ai besoin de plus de temps perso, parfois j’ai besoin des deux … et je pense que c’est pareil dans la vie en général, l’ajustement entre les deux se fait selon les étapes / phases dans lesquelles on se trouve.

Comment gères-tu ton environnement personnel au vu de ton succès professionnel?
Drôle de question :) Je ne sais pas, j’ai des proches sur qui compter avec qui je ne parle pas forcément de l’aspect professionnel en terme de « succès », je leur confie juste comment je vis et sens les choses et ils m’épaulent ou me donnent leur avis, et pareil avec leur vie à eux !

Penses-tu que l’impact des femmes ait changé au cours des dernières années?
Oui bien sûr, dès lors qu’on leur donne la parole ;)

D’après toi, quel est l’élément clé sur lequel les femmes devraient se concentrer actuellement?
Être elles-mêmes !!

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Anne-Flore Maman Larraufie empowhers

Qui es-tu ?
Je suis Anne-Flore Maman Larraufie. Je dirais que je suis une personne qui a à coeur de faire croître les choses et les gens. De faire grandir ce qui l’entoure et ceux qui l’entourent.
D’où viens-tu et où en es-tu actuellement ?

Je suis française et c’est important pour moi. Je viens de divers horizons que j’ai construits à travers ma vie académique et professionnelle. Ils ont tous une logique même si de prime abord on ne dirait pas ! (rires). J’ai des activités dans le monde entier, avec des interlocuteurs tous différents. Mon mari et ma famille sont en France, j’ai quatre maisons dans le monde... en fait, je dirais que ma maison principale est l’avion ! (rires). Il y a plusieurs volets dans ma vie professionnelle, le premier est le volet entrepreneurial : j’ai créé ma société Semio Consult quand j’étais en doctorat. Je n’avais pas spécialement de vocation d’entrepreneur mais j’ai eu un client, un jour, qui m’a demandé une facture et c’est comme ça que j’ai créé ma structure…

Vanessa Barros empowhers

Qui êtes-vous ? Je suis une citoyenne du monde. J’ai des origines portugaises mais j’ai vécu un peu partout. Mes enfants ont mes deux nationalités et la nationalité britannique de leur père en plus. Pour la coupe du Monde c’est pratique !
D’où venez-vous et où en êtes-vous actuellement ?

J’ai été élevée entre la France et le Portugal, moitié moitié je dirais.
J’ai entamé une carrière internationale dans la Publicité après des études à l’ESSEC. Au bout de deux ans chez Saatchi & Saatchi Paris, j'ai eu très envie de retourner aux États-Unis où j'avais fait mon stage de fin d'études (Los Angeles) car j'avais beaucoup apprécié ce pays. J’ai commencé à préparer un MBA pensant que c'était le seul moyen pour moi de retourner aux Etats-Unis. Quand un de mes supérieurs hiérarchiques l'a appris, il m'a dit : « au lieu d'aller dépenser de l'argent aux États-Unis est-ce que tu ne veux pas plutôt aller en gagner ? ». Il m'a promis de me transférer à l’Agen…

Véronique Salman empowhers

Qui es-tu ?
Je me définis à la fois comme le produit de mon passé et le champ de mes perspectives possibles. Je ne suis plus l’héritière de mes parents, c’est en cela que je me trouve Moi-même. Parfois, je me dis que je me suis « gravie »… comme une montagne. Compliqué au début, harassant souvent, rarement récompensé. Mais, en haut  – du moins de là où je suis arrivée actuellement - que la vue est belle ! Je dirais aussi que je suis psychanalyste, coach spécialisé dans les questions d’expressivité, médiatrainer, enseignante en Communication interpersonnelle. Je suis aussi fille, mère, épouse, femme. Je suis Lilloise après avoir été Parisienne, avec des grands-parents Azéri, Ukrainien et juifs d’Égypte. Hitler et Staline ont marqué mon récit familial. Je suis voyageuse, lectrice, cinéphile, créatrice à mes heures et photographe. J’ai été journaliste à RTL et à RMC, communicante, graphiste. Directrice, chef, responsable, jamais sans une mission qui ne m’apporte un certain accomplissement…